Fonds "Dominique Voynet"

 

Fonds "Dominique Voynet"

Dates extrêmes
1983-2007

Biographie
Dominique Voynet, née le 4 novembre 1958 à Montbéliard (Doubs), est une anesthésiste et femme politique française. Elle est l’une des figures historiques des Verts, parti qu’elle a représenté à deux reprises à l’élection présidentielle. À la suite de la fusion des Verts et d’Europe Écologie, elle est membre d’Europe Écologie Les Verts. Elle est maire de Montreuil du 22 mars 2008 au 4 avril 2014.
Elle entre dans le gouvernement de Lionel Jospin, dit de la « Gauche plurielle », comprenant les écologistes et des représentants des différentes formations de la gauche parlementaire. Nommée ministre de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement (poste qu’elle conserve jusqu’en 2001), elle devient ainsi la première ministre issue des Verts dans une équipe gouvernementale en France.
Son passage au ministère de l’Environnement est marqué par l’adoption du Protocole de Kyoto (décembre 1997) et par la tenue d’une série de réunions des Nations unies sur le changement climatique, en vue de la mise en œuvre de ce texte. Ainsi, la 6e conférence internationale sur le climat se tient en novembre 2000 à La Haye, alors que la France préside l’Union européenne. En tant que chef de la délégation européenne, Dominique Voynet y tient tête aux exigences américaines et se félicite d’avoir évité la conclusion d’« un accord faible ».
Elle fait voter la loi d’orientation pour l’aménagement et le développement durable du territoire, dite « loi Voynet ». Au titre de la compétence de son ministère dans l’aménagement du territoire, elle négocie des contrats de plan État-régions intégrant des mesures de diversification des modes de transport ou en faveur des énergies renouvelables et de l’agriculture biologique.
La loi sur la chasse qu’elle fait également voter vise notamment à définir les conditions d’un usage partagé des espaces naturels et ruraux entre les chasseurs et les autres usagers. Elle instaure un « jour de non-chasse » et permet à tout citoyen qui le désire de s’opposer à l’inclusion de ses propriétés dans le territoire d’une association communale de chasse agréée, en raison de ses convictions personnelles. Le rôle de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, établissement public de l’État, est renforcé dans le domaine des études et des actions techniques ainsi que de la police de la chasse.
Source Wikipedia

Producteur
Voynet (Dominique), personnalité politique

Présentation du contenu
Le fonds "Dominique Voynet" comprend des archives liées aux différentes élections (municipales de 1983, législatives de 1993 et 1997, régionales de 1992, présidentielles de 1995, 2002 et 2007). Sont également présentes des archives classées par thématiques qui vont jusqu’à la fin des années 2000 (grand canal, transport, jeunesse, Roms, santé et environnement, aménagement du territoire etc.). Des dossiers du Sénat de 2005 à 2007 retracent l’activité sénatoriale de Dominique Voynet. De nombreux courriers et dossiers de presse des années 1990 sont aussi présents avec entre autres des lettres adressées à Dominique Voynet dans le cadre de l’élection présidentielle de 1995. Des documents relatifs aux Verts des années 1990-2000 complètent ce fonds. Enfin il rassemble un nombre important de revues écologistes (notamment Vert Contact).

Modalités d'entrée
 

Conditions d'accès et d'utilisation

Description physique
xx  ml

Instrument de recherche

Lieu de conservation
Centre international de recherches sur l'écologie

Voir aussi Fonds Cabinet Dominique Voynet, ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement (1997-2001), versé aux Archives nationales


 

 

 

Date de dernière mise à jour : 02/02/2017