Fonds Dominique Mansion

InventaireInventaire (89.55 Ko)

1. Zone d’identification
1.1. Type d’entité

Personne privée
1.2. Forme autorisée du nom

2. Zone de la description
2.1. Dates d’existence
1952- aujourd'hui
2.2. Histoire
Né en 1952 à Chauvigny-du-Perche, Dominique Mansion est un auteur et artiste-plasticien de renommée nationale (dessinateur, sculpteur, peintre, illustrateur botaniste et naturaliste et photographe). Il est également une figure emblématique de la protection de la nature et de l'environnement du Perche Vendômois.

Après avoir fait ses études dans le secondaire à Blois, Dominique Mansion entre à l'École des Beaux-Arts à Tours entre 1972 et 1976 pour être formé dans l’art et non dans les sciences naturelles. Il est ensuite recruté par la société Heuliez dans les Deux-Sèvres comme styliste et designer en carrosserie automobile (1976-1978), et obtient entre-temps son diplôme en 1977 avec les félicitations du Jury.

En 1979, Dominique Mansion change de carrière et devient Directeur animateur de « l'Atelier Vivant » au centre d'animation municipal de la ZUP de Blois. Il y monte des animations autour de la nature en recrutant des amis des Beaux-Arts à partir de séquences d'animations très précises, puis se laisse à davantage de libertés en faisant intervenir des acteurs et en proposant des jardins éducatifs dans une volonté de transmettre.

Parallèlement à cette activité au large aspect créatif, ses racines percheronnes le rattrapent. Dominique Mansion s'investit alors dans la protection de la nature et de l'environnement dans un contexte de disparition progressive d’une des caractéristiques propres au paysage percheron : la haie.

Ainsi, née en 1980 l'association Perche Nature, dans laquelle il fait figure de membre fondateur au même titre notamment que Patrick Chevallier ou François Léger. Son engagement y est total. Dominique Mansion sera même bénévole à temps plein durant un an. Avec Dominique Pilon, le premier permanent de cette association, il réalise en 1982 les dessins et les textes d'une exposition itinérante « le bocage, ses rôles, son avenir ». Cette exposition rencontre un succès important entraînant dans son sillage des conférences (soirées débats sur le bocage avec diaporama), des articles de presse, des animations publiques et scolaires. Elle va par la suite rapidement être sollicitée à travers toute la France et au-delà des frontières parce qu’il n’existe jusque-là aucune exposition abordant ce thème.

En 1983, il sort l’un de ses premiers livres aux éditions Perche Nature : « Les oiseaux nicheurs du Perche », avec Alain Perthuis, agent de l’Office National des Forêts (ONF). Petit à petit, Dominique Mansion se fait connaître par sa production artistique. Il réalise ses premiers dessins botaniques en participant notamment au catalogue de typologies des stations forestières pour le Ministère de l'Agriculture vers 1983-1984, puis se voit confier la réalisation entre 1985 et 2008 des illustrations des trois tomes de la « Flore forestière française ». Entre-temps son statut d'artiste est officiellement reconnu avec son affiliation à la Maison des Artistes de Paris. Son travail artistique et son engagement à destination de la protection de la nature sont récompensés et reconnus dès 1987 avec l'obtention du Prix de l'environnement décerné par le Conseil Général de Loir-et-Cher.

Dans la décennie 1990, Dominique Mansion poursuit sa production artistique. Il réalise notamment les illustrations de « La Mémoire en Plantant » pour Perche Nature (1990, avec textes), du deuxième tome de la Flore Forestière Française » (1994), de « l'Atlas de la flore des Hautes-Alpes » pour le Conservatoire botanique Alpin (1994) et collabore avec de nombreux éditeurs (Éditions Ouest-France, Actes Sud, Gallimard...). En 1997, Dominique Mansion reçoit le premier prix d'illustration du salon des artistes naturalistes du Muséum national d'histoire naturelle de Paris. Successivement en 1998 et 1999, il expose un certain nombre de ses œuvres au Musée des Arts et Traditions Populaires du Perche et à l'Hôtel de Ville de Tours (exposition « Dessins à la noix et bandes de glands ».

Parallèlement à cette effervescence artistique, il devient salarié du Conservatoire aux espaces naturels (CEN) de Loir-et-Cher, dans lequel il restera douze ans.

Dominique Mansion poursuit également son engagement en faveur de la protection de la nature et de l'environnement avec la volonté de transmettre ses connaissances. En 1994, il crée ainsi le premier chemin forestier à Boursay intitulé le « chemin botanique ». La même année, il est sollicité par l'organisation du festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire pour réaliser des animations, de la formation et pour un projet de jardin d'acclimatation sur la thématique des trognes et de la renaissance du bocage. Faute de temps, Dominique Mansion doit décliner la proposition qui verra finalement le jour au festival de 1999 avec la création du « Jardin des Trognes » dans lequel sont exposées 28 trognes. Remarqué, ce jardin se prolonge l'année suivante à Chaumont-sur-Loire. Depuis, ses recherches sur ces arbres taillés périodiquement pour produire du bois constituent une documentation unique sur le sujet.

En 2000, il fonde la Maison botanique de Boursay, dans l'objectif de transmettre la connaissance de la nature. Dominique Mansion continue à œuvrer pour redorer le blason des trognes. Sur ce thème, il a notamment l’appui du « monde » de l'agroforesterie. En janvier 2001, les trognes présentées au Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire reviennent à Boursay, puis sont remises en place en juin 2002 (avec de nouvelles trognes pour un total de 43) le long d’un nouveau chemin reliant la Maison Botanique et le Chemin botanique. Le Chemin des Trognes est alors inauguré en novembre 2002. L'année suivante est créé le Centre européen des Trognes au sein de la Maison botanique dans l'objectif de conduire des actions multiples sur cette thématique. En 2006, Dominique Mansion organise à Vendôme avec la Maison Botanique de Boursay le premier colloque européen sur les trognes. Suivent alors pour lui de nombreuses autres actions en faveur des trognes et de la mise en valeur de la nature (réalisation en 2007 d'une exposition à Asnières-sur-Seine, conférence Angleterre à l'invitation du Wood Land Trust en 2007, parrainage d'une plantation de haie champêtre pour le lycée agricole de Bourges en 2008, exposition « Trognes menhirs vivant » au sein du Parc naturel régional du Perche en 2009, conférences notamment dans l'Orne et en Espagne en 2010, exposition « Mansion Nature » à la médiathèque d'Issoudun en 2011, expositions et conférences à Marciac en 2011 et 2012, exposition « Têtard et têteaux, arbres paysans aux mille usages à l'Écomusée de la Brenne au Blanc en 2012, exposition « Biennale de l'arbre » à Blois en 2016, formations au plessage en 2017 et 2018, organisation du deuxième colloque européen sur les Trognes à Sare dans le Pays-Basque en 2018...)

Aujourd’hui retraité, cet homme poursuit son action en faveur de la nature et des trognes, par la transmission de ses connaissances et par ses créations et ses œuvres d'art.
2.3. Lieu
Bousay (Loir-et-Cher)
2.4. Statuts juridiques
Droit privé.
2.5. Fonctions et activités

Dominique Mansion s'engage auprès de deux activités, intimement liées.

Son activité artistique couvre un vaste champ qui va du dessin naturaliste et botanique rigoureux à des réalisations abstraites, de recherches à la photocopieuse sur la disparition et la transformation de l'image et du message au détournement et à la création d'ustensiles culinaires, de la récupération et de l'installation d'arbres détruits (trognes) issus du bocage en voie d'effacement à des interventions sur le terrain et à des expositions pour promouvoir leur création dans les paysages ruraux et urbains, et de photos témoin de trognes.

Son engagement militant et naturaliste est orienté vers la préservation de l'environnement et de la biodiversité au cœur d'une création qui ne cherche pas à s'installer dans un style particulier et qui s'est toujours méfiée des cadres institutionnels. Notamment défenseur des trognes et du paysage percheron, il milite à sa manière par la transmission de son savoir, par la volonté de créer des dynamiques (création de Perche Nature et de la Maison botanique), et par ses dessins botaniques et autres œuvres artistiques (dont, trois tomes de la « flore forestière française » et la publication annuelle depuis 2002 d'un « agenda nature » aux éditions Ouest-France).

Synthèse des activités de Dominique Mansion :

 

Carrière professionnelle (actuellement retraité) :

  • Directeur animateur de « l'Atelier Vivant » au centre d'animation municipal de la ZUP de Blois.

  • Salarié du Conservatoire aux espaces naturels (CEN) de Loir-et-Cher pendant douze années.

Carrière artistique :

  • Artiste-plasticien affilié à la Maison des artistes depuis 1984 (dessinateur, sculpteur, peintre, illustrateur botaniste et naturaliste, photographe)

  • Auteur

Monde associatif :

  • Vice-Président et fondateur de la « Maison botanique – Atelier Vivant » à Boursay

  • Fondateur de l'association « Perche Nature »

Bibliographie partielle de Dominique Mansion 1:

« Les Oiseaux nicheurs du Perche en Loir-et-Cher », illustrateur, Perche Nature, 1983.

« Flore forestière française t. 1 plaines et collines », ill., IDF, 1989.

« La mémoire en plantant », texte et ill., Perche Nature, 1990.

« Flore forestière française t. 2 Montagnes », ill., IDF, 1993.

« Atlas de la flore des Hautes-Alpes », ill., Conservatoire botanique alpin, 1994.

« La forêt de Rambouillet », ill., éditions Ouest-France, 1996.

« Île de Batz », ill., Actes Sud, 1997.

« Les insectes », ill., Millepages, 1998.

« Les mésaventures du petit mouton », ill., Gallimard, 1998.

« Les jardins du Rayol », ill., Actes Sud, 1999.

« Le sapin », ill., Actes Sud, 2000.

« Agenda Nature 2002 », ill., éditions Ouest-France, 2002.

« Agenda Nature 2003 », ill. et texte, éditions Ouest-France, 2003.

« Tisanes et vieux remèdes », ill., Éditions Ouest-France, 2004.

« Les Mots du mois », ill., Donner à voir, 2005.

« Atlas des plantes rares ou protégées des Hautes-Alpes », ill., Naturalia-SAPN, 2006.

« Flore forestière française t. 3 Méditerranée », ill., IDF, 2008.

« Petit atlas des plantes de bord de mer », ill., Delachaux Niestlé, 2009.

« Les trognes, l'arbre paysan aux mille usages », texte et ill., éditions Ouest-France, 2010.

« 12 mois pour jardinier bio », ill., éditions Ouest-France, 2011.

« Cette nature secrète qui nous entoure », texte et ill., éditions Ouest-France, 2013.

« Guide des arbres et arbustes du bocage costarmoricain », ill., « Conseil Général des Côtes d'Armor », 2014.

« Petit guide du trogneur », texte et ill., collectif d'associations, 2018.

1Dans le référencement de la BNF (data.bnf.fr), Dominique Mansion est auteur de 8 ouvrages et illustrateur de 64 ouvrages.
3. Zone des relations
3.1. Collectivités, personnes ou familles associées

Dans le cadre de sa carrière professionnelle (actuellement retraité) :

  • Mairie de Blois (Directeur animateur de « l'Atelier Vivant » au centre d'animation municipal de la ZUP de Blois).

  • Conservatoire aux espaces naturels (CEN) de Loir-et-Cher (salarié pendant douze années).

Dans le cadre de sa carrière artistique :

  • La Maison des artistes (affilié depuis 1984).

  • Collectivités, musées, parcs naturels régionaux (notamment pour les expositions).

  • Associations.

  • Éditeurs (dont éditions Ouest-France, Actes Sud, Gallimard).

  • Artistes et auteurs.

Dans le cadre de son engagement militant en faveur de la protection de la nature et de l'environnement

  • La « Maison botanique – Atelier Vivant » à Boursay (administrateur, fondateur)

  • « Perche Nature » (fondateur, bénévole, auteur et illustrateur)

  • Commune de Boursay (sentiers pédagogiques)


4. Zone du contrôle
4.1. Identification de la notice d'autorité

Auteur : Association Histoire de la Protection de la Nature (AHPNE).
4.3. Règles ou conventions
ISAAR (CPF).
4.6. Dates de création, de révision ou de dissolution
Novmebre 2018.
4.7. Langue(s) et écriture(s)
Français
4.8. Sources
Dominique Mansion.

Présentation du contenu conservé par Dominique Mansion:

  • Papiers personnels :

Archives administratives relatives au travail de Dominique Mansion (décennie 1980 – 2018) (0,80 ml) : comptes, contrats avec les éditeurs, devis.

 

  • Papiers de fonctions

Engagement à titre individuel en faveur de la protection de la nature – Fonds relatifs aux actions nature :

Fonds Trognes (6,0 ml) : Notes et travail de recherche, diapositives classées par localités, documentation (dont études), carte postale ;

Articles rédigés par Dominique Mansion relatif à la connaissance de la nature (notamment sur la transplantation de haies dans « Le courrier de la nature » et « Combat nature ») ;

Diapositives « nature et environnement » classées dans des classeurs par thème ou sujet (dont, oiseaux, poiriers, habitats et paysages locaux, plessage) (3,50 ml).


 

Activité au sein de l'association « Perche Nature » - Fonds « Perche Nature » (1980 - début de la décennie 1990) (0,5 ml) :

Création et vie statutaire de « Perche Nature », dont. - Projet des premiers statuts : brouillons et notes (1980) ; Conseils d'Administration : cahiers de notes de séances, feuilles de présence, ordres du jour ;

Courriers ;

Activités et fonctionnements.- Actions entreprises dans la décennie 1980 (dont plantations de haies et dossier habitat) ;

Publications de Perche nature. - Feuilles de liaisons ; bulletins : dessins réalisés par Dominique Mansion, maquettes ; esquisses d'autocollants ; publications diverses (dont « Oiseaux nicheurs du Perche », « La mémoire en plantant », prospectus et brochures) ; bons de commande ;

Documentation. - Coupures de presse.
 

Activité au sein de la Maison botanique de Boursay :

Dont diapositives et dossier d'inauguration.
 

Carrière professionnelle :

Animateur à la ZUP (quartiers nord) de Blois : animations arts et nature.

 

  • Œuvres

Œuvres d'art n'ayant aucun lien particulier avec la nature (décennie 1970 – 2018) (volume non estimé) : peintures abstraites, sculptures, détournements d'objets ;

Dessins, aquarelles et croquis. - Aquarelles classées par thème ou sujet (principalement relatives à la flore) conservées dans cartonniers à dessins (environ 5 ml) ; Fonds d'aquarelles sur la faune et la flore classées dans des classeurs par sujet (dont originaux d'ouvrages) (1,20 ml) ; dessins au trait (0,80 ml) ; carnets de croquis ; dessins publiés et illustrations diverses ;

Publication de la « Flore forestière Française ». - Dossiers de travail (vers 1985) : courriers, contacts, listes de plantes, dessins originaux, croquis de terrain (environ 0,5 ml), documents préparatoires ;

Créations, expositions dont : chemin botanique (avec réactualisation), chemin des trognes, Jardin des Trognes du Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire, jardin médiéval de la Commanderie d'Arville (2001), exposition « Mansion Nature » à la médiathèque d'Issoudun (2011), exposition à Selommes « le jardin et son cadre », Perche Nature ;

Expositions, préparations et rétrospectives (dont Chapelle Saint-Jacques à Vendôme en 2000, Hôtel de Ville de Tours en 1999, Maison du Loir-et-Cher) (environ 2,0 ml) : photographies, catalogues ;

Expositions, créations. - Panneaux, réalisations diverses ;

Travail sur la « disparition de l'image » (avec exposition).

 

  • Varia

Bibliothèque principalement composée d'ouvrages naturalistes avec une prédominance botaniste (environ 13 ml) ;

Documentation diverse rassemblée ou produite par Dominique Mansion (dont sur le plessage et le bouturage) (0,80 ml) ;

Cassettes relatives aux interviews, colloques, entretiens à la radio et la télévision de Dominique Mansion ;

Coupures de presse relatives aux interventions, conférences, articles, expositions, films, et animations pour la Maison botanique de Boursay (1973-2018) (1,0 ml) ;

Fonds Marcel Mansion1 (vers 1925 – décennie 1950) (0,10 ml) : carnets de dessins, courriers.

Herbier de M. Pousset (pharmacien et ancien Maire de Mondoubleau) sur la flore du canton de Mondoubleau (début XXe siècle) (9 volumes) ;

Herbier de M. Richard2.

1Il s'agit du père de Dominique Mansion.

2Enseignant et botaniste amateur. Son fonds d'archives se trouve à la Maison botanique de Boursay et il est composé des éléments suivants :

Fonds M. Richard (vers 1934-1970) (0,20 ml) : notes d'ouvrages, dépouillements de flores (dont carnet), recherches sur la végétation de l'Adour, note d'un colloque de 1959, courriers, bulletins « le Monde des Plantes » (1934-1950) et feuille d'information de « Science et Nature » (association des Amis du Muséum d'Histoire naturelle) (1958-1970).

 

Identification du fonds et conditions d'accès :
Dates extrêmes
1925-2018
Métrage linéaire conservé
environ 153,5 ml
Stockage bureautique conservé
Volume non renseigné. Il comprend un fonds photographique (70 000 photographies) principalement sur les trognes, similaire au fonds diapositive conservé.
Accroissement
Fonds non clos.
Mode de classement et état de conservation.
Tès bon état de conservation dans un environnement sain. Les dessins et aquarelles sont notamment conservés dans des cartonniers adaptés à leur bonne conservation. La masse la plus importante des archives est conservée soit dans des classeurs identifiés ou dans des boites archives également identifiées.

Classement selon les activités de Dominique Mansion ou selon le format des documents.
Localisation physique
Au domicile de Dominique Mansion à Boursay (Loir-et-Cher)

Modalités d'accès
Sur demande :
Tél. : 02 54 80 94 75
Courriel : dominique.mansion@orange.fr

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 24/01/2020