Jean-Pierre Thyrion

Inventaire détailléInventaire détaillé (79.09 Ko)


1. Zone d’identification
1.1. Type d’entité
Personnalité
1.2. Forme autorisée du nom
Jean-Pierre Thyrion
1.3 Autres formes de nom
2. Zone de la description
2.1. Dates d’existence
1947- aujourd'hui
2.2. Histoire
Avant d'être une personnalité connue et reconnue dans la protection de la nature et de l'environnement dans le département du Cher, Jean-Pierre Thyrion est d'abord un passionné d'aéronautique.

Ainsi à l'âge 16 ans, il obtient son brevet de pilote d'avion privé (Private Pilot Licence - PPL). Jean-Pierre Thyrion s'est ensuite naturellement dirigé vers une carrière professionnelle dans l'aéronautique. Il a commencé sa vie professionnelle dans l'évaluation des matériels aéronautiques et de leur certification à la Direction technique des constructions aéronautiques (DCTA) en Île-de-France.

En 1980, Jean-Pierre Thyrion a l'opportunité de travailler à Bourges pour le compte de l'État au sein du SIAR (Service industriel de l'armement), avec pour mission de surveiller les productions aéronautiques auprès de l'Aérospatiale en s'assurant « de la qualité des produits, de gérer les modifications, de contrôler le suivi financier des marchés et contrats, et de vérifier la satisfaction client »1.

Cette évolution dans sa vie professionnelle lui permet de s'installer à Pigny, dans la campagne environnante de Bourges en raison de sa passion pour la nature. Sa vision idyllique du milieu rural est alors confrontée à un environnement en pleine mutation dans un contexte des premiers remembrements et du développement d'une agriculture productiviste et destructrice des milieux naturels. Passionné par la nature, Jean-Pierre Thyrion cherche alors à s'impliquer en tant que militant dans l'écologie.

Dès 1982, il adhère à la Société d’Étude, de Protection et d'Aménagement de la Nature et de l'Environnement du Cher (SEPANEC). Son entrée dans l'association coïncide avec le contexte des pré-études pour le projet de barrage de Chambonchard contre lequel Jean-Pierre Thyrion milite activement au sein de la SEPANEC et de Loire-Vivante. Il participe ainsi à des occupations, des marches et à diverses actions en faveur de l'annulation de ce projet, définitivement abandonné en 1999. Jean-Pierre Thyrion devient alors très rapidement un des bénévoles les plus actifs de la SEPANEC, laquelle changera de nom en 1988 pour devenir Nature 18. Il entre ainsi au Conseil d'administration dès la décennie 1980, puis obtient successivement les mandats de Président (vers 2012 – 2016) et de Vice-Président (vers 2016 à aujourd'hui).

 

Dans le cadre de ses activités militantes au service de l'environnement, Jean-Pierre Thyrion rejoint également l'Association de veille environnementale du Cher (AVEC), dont il est actuellement le Vice-Préisent. Cette association, présidée par Willy Beteau, est notamment très active sur les sujets des farines animales et des épandages des boues d'Achères dans le département du Cher.

Jean-Pierre Thyrion milite principalement contre l'agriculture productiviste (lutte contre les produits phytosanitaires et contre les brûlages de pailles, de haies et de champs) en réalisant notamment des enquêtes de terrain ou en écrivant des articles militants avec un ami journaliste au Berry Républicain, Laurent Courtet. Il défend également la préservation et la plantation des haies qui constituent notamment un abri naturel pour les oiseaux et la faune. Jean-Pierre Thyrion promeut ainsi leur plantation par la transmission de son savoir, par ses conseils sur l'application de la méthode Soltner, par des actions de valorisation et par des initiatives telles que la création du programme « Plantons-le-décor »2.

1Extrait de l'article « Mémoire vive. Jean-Pierre Thyrion : un homme de passions » rédigé par Bernard Rousseau et Gilles Pineau.

2Le programme « Plantons-le-décor » a été créé dans le but d'aider et de sensibiliser les particuliers et/ou les collectivités à la plantation de haies selon la méthode Soltner. Depuis sa création, 7000 à 1000 arbres ont été plantés grâce au concours de Jean-Pierre Thyrion et de Nature 18. Ce programme a été depuis repris par les « Pays » de Bourges et de Vierzon.

2.3. Lieu

18000 Pigny

 

2.4. Statuts juridiques

 

Droit privé.
2.5. Fonctions et activités

  • Carrière professionnelle dans l'aéronautique.

  • Engagement dans les associations de protection de la nature :

- Vice-Président de Nature 18 (anciennement SEPANEC) et ancien Président,

- Vice-Président de l'Association de veille environnementale du Cher (AVEC),

- Ancien adhérent au FIR (fonds d'intervention des rapaces),

- Militant à titre individuel.

  • Divers :

- Photographe amateur,

- Adhérent à la Société pomologique du Berry (Indre), fondée par Jacques Aubourg,

- Rédaction d'articles humoristiques et pamphlets sous le pseudonyme « Alain Broglio » dans le blog de Jean-Pierre Gilbert « La Borne / Gilblog » (http://www.gilblog.fr/).

3. Zone des relations
3.1. Collectivités, personnes ou familles associées

Monde associatif de la protection de la nature et de l'environnement, dont :

  • SEPANEC – Nature 18 (Vice-Président, ancien Président).

  • Association de veille environnementale du Cher (AVEC) (Vice-Président).

4. Zone du contrôle
4.1. Identification de la notice d'autorité

Auteur : Association Histoire de la Protection de la Nature (AHPNE).
4.3. Règles ou conventions
ISAAR (CPF).
4.6. Dates de création, de révision ou de dissolution
Octobre 2018.
4.7. Langue(s) et écriture(s)
Français
4.8. Sources
Jean-Pierre Thyrion

 

Présentation du contenu conservé par Jean-Pierre Thyrion

Correspondance :

Courriers relatifs aux activités de protection de l'environnement de Jean-Pierre Thyrion (dont relatives à ses fonctions au sein de la SEPANEC - Nature 18).

 

Activités :

Dossier « la Haie – SEPANEC » (vers 1983 - 85) (un classeur). - Pédagogie et techniques de plantation (avec fiches rédigées par Jean-Pierre Thyrion) ; photographies relatives au remembrement de Lizy-Pigny ; plantations de haies : campagnes du milieu de la décennie 1980, photographies, coupures de presse ;

Opération « plantons le décor » : dossier relai avec le Pays de Bourges (vers 2001-2003) ;

Fonds relatif aux haies : écrits et revue de presse sur la haie champêtre, modèle personnel d'une plantation en terrain argilocalcaire chez Jean-Pierre Thyrion ;

Dossiers des litiges et contentieux (décennie 1980 - 2016) : décharges sauvages, plantations de haies ;

Dossier de pétition contre le brulage de pailles (avec réserve) (1986) ;

Dossier de sauvegarde du site du Patouillet à la Chapelle Saint-Ursin (1980-1985) ;

Notes de travail, ébauches d'articles, conseils et réflexions (pièces manuscrites).

 

Documentation :

Articles de presse : sur Jean-Pierre Thyrion, tribune faune-flore de Nature 18 dans le journal le Berry Répulicain), sur l'environnement principalement dans le département du Cher ;

Documentation personnelle (0,30 ml) (nucléaire, busard, OGM, remembrement, haie).

 

Identification du fonds et conditions d'accès :
Dates extrêmes
1994-2018
Métrage linéaire conservé
Environ 0.50 ml
Stockage bureautique conservé
 

Volume total de 461 Mo. Décennies 2000 – 2010.

Les archives numériques sont conservées sur disque dur. Dans leur dossier originel, ces archives ne suivent aucun plan de classement et ne bénéficient d'aucun nommage particulier. Ce travail de nommage et de classement a été par la suite réalisé à l'aide de la copie des fichiers donnée par Jean-Pierre Thyrion à l'AHPNE.

Le fonds se compose désormais de la manière suivante :

  • Activités :

Défendre. - Enquêtes personnelles de Jean-Pierre Thyrion ou en relation avec son engagement au sein de Nature 18 : décharges sauvages (dont enquête de 2014 relative à une décharge sauvage sise sur les communes de Vierzon et Foëcy avec le courrier à la Ministre de l'Environnement, Ségolène Royal), pesticides et produits phytosanitaires (dont enquête relative à un épandage massif de désherbant entrainant la destruction de prairies humides et haies à Achères), dossiers divers (dont unité de désamiantage à Vierzon, Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux de Saint Palais).

Sensibiliser. - Opération « Zéro Pesticide » ; Programme « Plantons le décor » ; documents de sensibilisation relatifs à la haie champêtre ; reportage relatifs aux conférences de la COP 21 organisées par Nature 18.

Articles écrits par Jean-Pierre Thyrion.

  • Documentation :

    Bulletin de nature 18 « Le traine-buissons » (2014-2016).

    Coupures de presse.


Accroissement
Fonds non clos.
Mode de classement et état de conservation.
Les archives sont classées par dossier selon les activités ou les thèmes abordés. Elles disposent pour la plupart d'entre elles d'un conditionnement adapté (boite, classeur), mais les différents dossiers ne sont pas toujours séparés par des chemises.

L'ensemble des archives est en très bon état et se trouve dans un environnement sain.

Localisation physique
Pigny
Modalités d'accès
Sur demande :

Téléphone : 02 48 69 41 56

Courriel : jp.thyrion@orange.fr

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 24/01/2020

×