Herbier de Louis Girerd

Répertoire d'archives détaillé

231 J 01

Auteurs : par Association Connaissance de la Flore de l'Ain ; sous la direction de Florence Beaume
Dates extrêmes : 1898-1985
Année de publication : 2013
Nombre d'éléments : 13 boîtes
Métrage linéaire : 3,60
Présentation du producteur
Louis Girerd est né à La Gresle près de Roanne en 1900 et décédé à Belley en 1986.
Il a fait ses études jusqu'en 3e au Lycée Lamartine de Belley et s'est engagé ensuite comme ouvrier mécanicien à Lyon. Après son service militaire, il travaille à Paris où il achève sa carrière comme conducteur de travaux à la Compagnie du Gaz de Paris. A sa retraite en 1955, il s'installe à Virieu-le-Grand, berceau de la famille.
L'auteur semble s'être intéressé très tôt aux sciences naturelles, influencé sans doute par Antoine Richard, l'un de ses professeurs au collège, qu'il citait souvent. Il s'est passionné pour la mycologie, l'entomologie, l'ornithologie, et, vers la fin de sa vie, pour la botanique. Homme de terrain, il a sillonné le Bugey à vélo ou à mobylette, sa longue boîte verte des herboristes en bandoulière. C'est à l'occasion d'une de ces randonnées, comme le souligne l'Abbé Bozonnet, qu'il a découvert une station de Primula auricula unique pour le département de l'Ain.
Louis Girerd était membre de nombreuses sociétés comme la Société Linéenne de Lyon, la Société des naturalistes parisiens ou la Société mycologique de France. Il a participé à la création de la Société des naturalistes du Bugey dont il a été le président d'honneur.
On le savait lié d'amitié avec le mycologue Victor Piane et le botaniste Pierre Chevassus. Il a également contribué à différentes publications.
Présentation du contenu
Description de l'herbier :
Nombre et état des cartons : 13 cartons en très bon état. Format : 46x30x21 cm.
Nombre de parts : 2218. Format : 45x28 cm.
Papier : plus ou moins 170 g/m2
Fixation des spécimens : 100 %, bandelettes de ruban adhésif ou de papier.
Fixation des étiquettes : 100 %, collées, en l'absence d'étiquette, les informations sont notées sur la feuille. Fréquence des informations manuscrites : 100 %
Etat des parts : attaques d'insectes rares. En très bon état. Quelques échantillons à refixer.
Flore : angiospermes et ptéridophytes.
Couverture géographique : toute la France : l'Ain, principalement, la Savoie, la région parisienne, la Corse, les Hautes-Alpes, etc. Rarement les pays limitrophes.
Période de constitution : 1898-1985.
Classement : selon Les Quatre Flores de France de Fournier. Classé.
Fréquence du nom de l'herbier : 0 % ; du nom de famille : 95 % ; du nom du genre : 100 % ; du nom de l'espèce : 100 % ; du nom de l'auteur : 100 %
Fréquence et précision des localités : 99 %, imprécises ; des dates de récolte : 99 %, complètes.
Principaux collecteurs : l'auteur, P. Chevassus, H. Gillet, Brunard, Meyer, Lingot, Madame Conrad.
Source : Faure (Andrine), Herbiers de la Région Rhône-Alpes, 2006
Statut juridique
Archives privées
Bibliographie
Girerd (Louis), A la recherche des orchidées sauvages de notre Bugey, dans Bulletin de la Société des naturalistes d'Oyonnax, n° 16-17-18, 1966.
Girerd (Louis), Catalogue de l'herbier Lingot, dans Bulletin de la Société des naturalistes d'Oyonnax, n° 14-15, 1962.

 

Date de dernière mise à jour : 28/07/2018

×