Institut pour la Maîtrise des Risques (IMdR)

Créé le 1er juillet 2002, grâce à l’appui de 14 grands groupes industriels, l’IMdR-SdF est une association loi 1901 qui succède à l’Institut pour la Sûreté de Fonctionnement (ISdF, entité du Mouvement Français pour la Qualité) en élargissant son domaine de compétences à la maîtrise des risques. En intégrant en son sein l’Institut Européen des Cindyniques (IEC) à l’été 2006, l’Institut devient "Institut pour la Maîtrise des Risques - Sûreté de fonctionnement - Management - Cindyniques" dit "Institut pour la Maîtrise des Risques".

Sa vocation consiste à aider les entreprises et les organismes publics à adopter, face aux risques, une démarche préventive pour correctement identifier, évaluer, quantifier, hiérarchiser, maîtriser et gérer les événements redoutés. Cette démarche se veut systémique et globale : systémique car la nature des dysfonctionnements peut être technique, documentaire, organisationnelle, humaine, environnementale ; globale car elle doit embrasser toutes les fonctions de l’entreprise (technique, finance, juridique.

L’Institut pour la maîtrise des risques repose sur : le dynamisme d’une vingtaine de Groupes de Travail et de Réflexion (GTR), ses études menées sous formes de projets multipartenaires commandés par des industriels, des rencontres (sous la forme de petits-déjeuners, demi-journées ou journées à thèmes) et son congrès bisannuel de maîtrise des risques et de sûreté de fonctionnement dénommé Lambda Mu, son Centre d’Orientation, de Documentation et d’Informations Techniques (CODIT) qui accueille et guide les membres de l’IMdR à travers toute la documentation spécialisée, la qualité de ses relations avec ses partenaires.

... don aux Archives nationales.