Inventaires d’archives: guide des sources

Guide des sourcesguide-des-sources.pdf (2.74 Mo)

Si l’on excepte l’actuelle Société nationale de protection de la nature (SNPN) qui est l’héritière de la Société Impériale zoologique d’acclimatation fondée en 1854, la Société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France (SPPEF), fondée en 1901 et la Ligue française pour la protection des oiseaux (LPO) fondée en 1912, la plupart des associations de protection de la nature et de l’environnement sont apparues à partir de la fin des années 1950 en France telle la Société d’étude et de protection de la nature en Bretagne (SEPNB) ou l’Association pour la prévention de la pollution atmosphérique (APPA) créées en 1958. C’est surtout dans les deux décennies suivantes qu’elles se multiplièrent dans les différentes régions françaises.
Certaines associations, généralistes, œuvrent dans tous les domaines de la protection de l’environnement, à l’échelle régionale ou départementale. D’autres sont plus spécialisées et se concentrent sur un territoire et/ou un sujet spécifique. Leurs modes d’actions sont multiples : leurs militants informent les citoyens, rencontrent les élus et les décideurs, mènent des actions de terrain (nettoyage de site, inventaires naturalistes…), forment les bénévoles, gèrent des espaces protégés ou encore participent aux débats et aux consultations publics.

Le présent guide des sources - ensemble des descriptions des inventaires d'archives privées réalisés en partenariat avec les Archives nationales et départementales - présente, pour la première fois, une synthèse et une vision d’ensemble des archives produites par des personnalités privées et des associations de protection de la nature.

De fait, l’existence de ce guide permettra d’être un instrument précieux pour les chercheurs intéressés par cette thématique.

Mais ces archives intéressent aussi et au premier chef les associations dont elles retracent l’activité.
Ce guide constitue simultanément une mémoire pour l’action, parce qu’une entreprise amnésique ne peut travailler convenablement ; une mémoire pour l’histoire, menacée trop souvent par la négligence, ou au contraire l’appropriation de documents qui échappent aussi au patrimoine collectif.
Tels sont les enjeux que nous rappelle ce guide.

Henri Jaffeux

Président de l'Assocation pour l'hisoire de la nature et de l'environnement (AHPNE)

Guide des sourcesguide-des-sources.pdf (2.74 Mo)